INFOLETTRE 2019-02-26

Publié le 26 février 2019

Le Conseil de ville, fidèle à ses habitudes, vous informe des dernières activités en cours ou à venir.

LE PLAN DIRECTEUR DE L’EAU 

Le samedi 23 février dernier, devant près d’une centaine de personnes, les membres du Conseil du Bassin Versant du Lac-Sergent ont présenté la vision et le plan directeur de l’eau. 

Pour les citoyens qui n’ont pu assister à cette rencontre, la vidéo et la documentation utilisées sont disponibles sur la page du Conseil du Bassin Versant sur le site de la Ville de Lac-Sergent : http://www.villelacsergent.com...

 En 2019, la mise en place de plusieurs des activités prévues nécessitera la collaboration de l’ensemble des citoyens afin de soutenir des actions qui contribueront à l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’environnement du Lac. 

Nous vous invitons à demeurer attentifs aux communications concernant le sujet puisque certaines activités entraîneront des changements importants dans les habitudes des citoyens.

 LE FINANCEMENT MUNICIPAL POUR LA MISE AUX NORMES DES INSTALLATIONS SEPTIQUES 

La Ville a obtenu la confirmation d’un taux de 3.57 % pour les résidents qui ont adhéré, en 2018, au programme de financement municipal pour la mise aux normes des installations septiques et dont le dossier a été finalisé avant le 28 février 2019. 

Pour les autres citoyens de la première vague qui soumettront leur demande d’ici la fin juin 2019, le taux sera connu officiellement au début de juillet, mais les conditions actuelles du marché nous laissent croire qu’il devrait demeurer sous la barre des 4 %. 

En ce qui concerne la deuxième vague du programme, les propriétaires ciblés seront avisés par lettre au début d’avril et invités aux rencontres d’information dont les dates seront annoncées sous peu. 

LE SYSTÈME DPEC BIONEST 

La firme Bionest nous informe qu’elle a procédé au retrait des bancs d’essai du Bureau de Normalisation du Québec (BNQ) de son système DPEC qu’elle développait depuis plusieurs années et qui devait offrir une alternative intéressante et moins coûteuse aux systèmes existants de déphosphatation pour le traitement des eaux usées. 

Étant donné les problèmes techniques rencontrés, Bionest nous indique qu’elle suspend ce programme de développement au moins pour les 5 prochaines années. 

Cette nouvelle vient limiter les options potentielles de solutions pour les 4 ou 5 propriétés nécessitant ce type de système.
 

LA MISE À JOUR DES CERTIFICATS D’AUTORISATION CONCERNANT LES QUAIS

 La Ville fera parvenir, en mars prochain, une lettre aux propriétaires de quais pour lesquels aucun permis n’est au dossier de la municipalité. Ceux-ci devront compléter une demande de certificat d’autorisation pour un permis de quais afin de régulariser leur situation. Cette demande sera traitée sans frais.

De plus, la MRC nous a informés qu’elle procède actuellement à la révision des demandes de permis d’occupation sur l’emprise du Parc linéaire qui ont été soumises dans le cadre de la nouvelle politique d’intervention de la Vélopiste. Un rappel sera fait, en mars, à la dizaine de propriétaires qui n’ont pas encore soumis leur demande. Ces derniers ont jusqu’au 18 avril 2019 pour profiter de la période de transition afin de présenter leur dossier et ce, gratuitement. Par la suite, ils auront à acquitter des frais se situant entre 30 $ et 500 $ selon le type de demande de permis d’occupation requis.

LA STATION DE LAVAGE DES EMBARCATIONS À MOTEUR 

La Ville a obtenu l’approbation du ministère de l’Environnement (MELCC) pour le site de la station de lavage des embarcations dont la mise en place est prévue dès le printemps 2019. 

Celle-ci sera située sur le terrain municipal face à la rampe de mise à l’eau. Les plans d’aménagement sont présentement en élaboration. L’objectif actuel est qu’elle soit opérationnelle avant la fin mai si les conditions le permettent.  

 Nous vous remercions de l’attention particulière que vous accordez à l’information transmise par nos infolettres !  

 Yves Bédard

 Maire

« Retour aux actualités